Spending Power in France

Lately, the french government found a new ”solution” to resolve the (people’s) problem about spending power. It’s been years politicians increase taxes instead of the opposite. They increase tax rates because their management is horrible. Maybe none of them once managed a private company.

Anyway, instead of lower taxes to give back spending power to french people, they lower their living standards. Yes, that’s clever. Mr Macron did this. He suggested to develop more the bus lines to let people chose a lower price than train. So back to the 60’s and everybody’s taking the bus to travel in France because we think train is expensive. And it is. Normal prices for a Paris-Lyon ticket are more than 90€. One-way.

Now, we can pay 9€ (or less!) for a 6 hours trip and a pain in the back. That’s what we call re-volution (reverse evolution) as our back will soon be curved like a friend we all have in common.

Yes, mon(k)ey has no price. I wonder what is the next trick the French government is cooking for the next year….A 2 weeks highly competitive trip by horse?

The first video is explaining how works the Spending Power indicator in France. The second one is a music video by La Chanson du Dimanche “Super Pouvoir d’Achat”. This was an answer to Sarkozy’s 2007 campaign promise who wanted to give more spending power to the people.

http://dai.ly/xtwaun

Transcript:

“3 minutes pour comprendre le pouvoir d’achat Le pouvoir d’achat correspond à ce que les ménages peuvent consommer avec leur revenu. Il dépend du revenu et du coût de la vie. Pour le calculer, il est donc nécessaire de mesurer l’évolution des revenus et des prix.

La mesure des revenus est complexe : les ménages disposent d’un ou deux salaires, de revenus sociaux et de revenus de l’épargne. A cela, il faut soustraire les impôts et les taxes. La mesure des prix est donnée par l’indice des prix à la consommation ou IPC. Il est calculé par l’INSEE à partir d’environ 200 000 relevés de prix de produits ou de services représentatifs de la consommation française. Cet échantillon est suivi tous les mois et actualisé régulièrement, pour tenir compte de la disparition de certains produits, et de l’apparition de produits nouveaux.

Le sentiment des ménages sur la hausse ou la baisse de leur pouvoir d’achat diffère souvent des données statistiques de l’Insee :

• D’abord, parce que le panier moyen, c’est à dire le poids de chaque famille de produits dans les dépenses (le loyer, l’alimentation et la santé par exemple) ne correspond à aucun panier réel puisque le consommateur moyen n’existe pas. Chaque ménage a sa propre structure de consommation : des locataires ont une part plus importante de leur budget réservé à leur loyer , des personnes âgées ont en général davantage de dépenses consacrées à la santé, etc.

• Ensuite, l’amélioration de la qualité n’est pas prise en compte : il arrive que des augmentations de prix s’accompagnent d’une meilleure qualité ou que l’offre associée soit plus importante comme pour les abonnements internet qui proposent aujourd’hui la télévision numérique et le téléphone fixe à un prix égal ou inférieur. Dans ce cas, la qualité de vie s’améliore sans impacter quantitativement le pouvoir d’achat.

• Les consommateurs sont également plus sensibles à la hausse des prix qui concerne les achats courants et répétitifs. Les achats occasionnels de biens durables, représentent pourtant une part plus importante dans leurs dépenses et leurs prix ont tendance à diminuer, ce qui augmente notre pouvoir d’achat.

Par ailleurs, certains éléments ne sont pas pris en compte dans l’IPC comme les remboursements d’emprunts associés aux acquisitions immobilières, par exemple. Le pouvoir d’achat, qui dépend de l’indice des prix, est une réalité extrêmement complexe à saisir. Cette donnée reste indispensable, notamment pour revaloriser les loyers, les retraites ou les pensions alimentaires. Cependant, le calcul n’a pas forcément de sens au niveau individuel et doit être interprété avec précaution.”

https://youtu.be/RqzR-KwjlrI

Lyrics:

Si j’avais le pouvoir d’achat, Aaaah J’achèterais plein d’objets sans fil Aaaah J’achèterais un écran plat Aaaah La vie serai plus facile Aaaah

Je t’achèterais un stylo Je t’achèterais un cahier Peut-être même que je pourais payer L’Université Donnez, donnez-moi, le pouvoir d’achat, Donnez, donnez-moi, le super marché, Le super pouvoir de pouvoir marcher Tout en achetant du lait UHT Donnez, donnez-moi, le pouvoir d’achat… Donnez, donnez-moi, le pouvoir d’achat… Si j’avais le pouvoir d’achat Aaaah J’achèterais des boîtes en plastique Aaaah J’achèterais une tente Quechua Aaaah Aujourd’hui on ne sait jamais Aaaah Je t’offrirais le TER Je t’emmènerais jusqu’à Bauvais Peut-être même que je pourrais payer L’hospice de mémé Donnez, donnez-moi, le pouvoir d’achat, Donnez, donnez-moi, le super marché, Le super pouvoir de pouvoir marcher Tout en achetant du lait UHT Donnez, donnez-moi, le pouvoir d’achat… Donnez, donnez-moi, le pouvoir d’achat… Si j’avais le pouvoir d’achat, je devrais payer plus d’impôts, Mais en fait je paierais moins d’impôts, parce que les impôts c’est bien fait, J’achèterais un camembert président, celui qui sent des pieds, Le président y sent des pieds, J’m’abonnerais à la piscine, puis j’irais chez le podologue, Pour me faire enlever une verrue, je roulerais des heures de vélib’, J’achèterais un barbecue, avec un allume barbecue, J’achèterais un Rottweiler, pour protéger mon barbecue, Puis je placerais 1000 euros à l’excellent taux de 4%, ce qui me fera, Au bout de dix ans, la coquette somme de 400 euros, 400 euros c’est très important, je pourrais m’acheter une brosse à dent, Du jus d’ananas, et un téléphone pour pouvoir raquer encore un peu plus… Donnez, donnez-moi, le pouvoir d’achat, Donnez, donnez-moi, le super marché, Le super pouvoir de pouvoir marcher Tout en achetant du lait UHT Donnez, donnez-moi, le pouvoir d’achat… Donnez, donnez-moi, le pouvoir d’achat…]]>

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *